Depuis quelques temps, je trouvais cette période plutôt cool... Quelques crises évidemment mais surtout de vraies petites discussions, des réflexions rigolotes que je note presque quotidiennement dans un petit cahier ! Depuis la naissance d'Arsène, j'ai la chance de ne pas travailler le mercredi. Mais en ce moment, avec la fatigue de la grossesse et son petit caractère qui s'affirme un peu trop à mon goût, je redoute un peu nos mercredis en duo. 

Alors pour me permettre de me reposer, de passer avec lui du temps de qualité et de lui permettre à lui, de s'épanouir avec de nouveaux copains de son âge, nous l'avons inscrit de manière occasionnelle à la halte-garderie où il passe désormais quelques heures le mercredi. Je crois que ça va nous faire du bien à tous les 2 avant le grand chamboulement école / bébé de la rentrée :)

arsene

J'en parle ici car je pense que je pense que c’est un sujet un peu tabou. Une femme se doit d’être heureuse, parce qu’elle a un bébé ou parce qu’elle peut se permettre de travailler à temps partiel mais dans les faits, tout n’est pas si rose.

Et puis, je me rend vraiment compte de l'utilité de cette demi-journée à la halte-garderie. Arsène est un petit garçon très sociable qui adore aller chez sa nounou mais qui n'a jamais été confronté aux règles imposées dans un espace de vie collective tel qu'une crèche. C'est une super préparation à l'école, on y retrouve beaucoup de similitudes et je suis ravie que ce nouveau monde lui plaise et qu'il soit heureux d'y aller.

N'hésitez pas à vous renseigner auprès des structures de petite enfance présentes dans votre ville. Les crèches disposent de places d'accueil occasionnel, type halte garderie, pour soulager les mamans et proposer de nouvelles activités aux enfants !